C.H.I. Corte Tattone

admin
Le Centre HospitalierConsultations courts et moyens séjoursVotre hospitalisationLes personnes agéesLes personnes handicapées
contact
 

Nous situer : 42.17332 N   9.17022 E

marches publics demarche qualite developpement durable

    Démarche qualité site Tattone

    Les évaluations interne et externe : une démarche collective et continue d'amélioration de la qualité du service rendu aux usagers
    La loi du 2 Janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale a fait obligation à tous les établissements sociaux et médico-sociaux de procéder, à échéances régulières, « à des évaluations de leurs activités et de la qualité des prestations qu’ils délivrent ... » (Article L.312-8 du Code de l’Action Sociale et des Familles).

    L’évaluation interne
    La mise en œuvre d’une démarche d’évaluation interne a présenté une opportunité pour le CHI Corte-Tattone. Elle a permis de :

    - S’interroger sur l’adaptation du projet individualisé aux besoins et attentes des personnes accompagnées, ainsi que sur l’effectivité et la pertinence des outils (bonnes pratiques, procédures ...) garantissant leur prise en considération ;
    - Favoriser la consolidation, la diffusion et le partage de bonnes pratiques entre les professionnels de l’établissement ;
    - Valoriser les savoirs et savoir-faire de l’établissement et mettre en évidence l’utilité sociale de la structure au regard des missions imparties, des besoins et attentes des personnes : promotion de la bientraitance, amélioration continue du service rendu…

    Les résultats de cette évaluation sont communiqués, tous les cinq ans, à l'autorité ayant délivré l'autorisation.
    Les autoévaluations de l’EHPAD et de la MAS ont été transmises en mai 2014 aux autorités compétentes.
    Ces évaluations ont donné lieu à des plans d’actions correctives avec nomination de référents, un échéancier et des indicateurs spécifiques.

    L’évaluation externe
    Un organisme externe et habilité par l’ANESM dresse un état des lieux, à un moment précis: le fonctionnement de l’établissement est analysé comparativement aux recommandations de bonnes pratiques professionnelles de l’ANESM.

    Deux évaluations externes doivent être réalisées durant la durée de l’autorisation de l’établissement (soit 15 ans).
    En septembre 2014, un comité de suivi de l’évaluation externe a été mis en place pour structurer et piloter la démarche.

    La signature de la convention tripartite de l'EHPAD
    Les EHPAD sont soumis à une obligation de conventionnement avec les services de l’Etat et le Conseil général du département dans lequel ils se situent.
    Cette convention, signée pour une durée de 5 ans, concrétise l’engagement des partenaires dans une démarche qualité.
    Sa signature permet à l'EHPAD de percevoir des crédits de fonctionnement. En contrepartie, l'EHPAD s'engage à respecter un cahier des charges permettant d'accueillir les personnes âgées dans les meilleures conditions. Tous les domaines sont concernés, notamment :
    - la qualité de vie au sein de l'établissement (accessibilité, sécurité, hygiène...),
    - la personnalisation de la prise en charge (projet de vie individualisé, respect des rythmes de vie, proposition d'activités adaptées...)
    - les relations avec le résident et ses proches (bonne information, participation de la famille...).

    La gestion des risques
    Une Cellule de Gestion des Risques et des Vigilances est en place au sein du CHICT.
    Des fiches de signalement permettent aux professionnels ou usagers de déclarer des évènements indésirables liés aux soins, aux vigilances ou aux plaintes et réclamations. Le personnel est sensibilisé à cette démarche. Le document unique d’évaluation des risques professionnels est élaboré.

    La maîtrise du risque infectieux
    L’établissement s’est particulièrement engagé dans la prévention des Infections Associées aux Soins – IAS.
    Lors de la dernière évaluation du CCLIN ou Centre de coordination de lutte contre les infections nosocomiales, l’établissement a obtenu un score de 179 points sur les 189 attendus, soit : 94,7% des objectifs atteints.

    Les correspondants en hygiène hospitalière
    Deux agents ont été formés en interne puis nommés « correspondant hygiène ».

    Les questionnaires de satisfaction
    Chaque année, un questionnaire de satisfaction est distribué aux personnes accueillies ou aux familles. L’objectif est d’évaluer la satisfaction des usagers et de prendre en compte leurs besoins.
    Le recueil des réponses donne lieu à une synthèse et à un plan d'actions correctives.

    CHI